Nohant-en-Goût

Place de l’Eglise
18390 Nohant-en-Goût
Tél.: 02 48 67 43 01
mairie.nohantengout@orange.fr
http://www.nohant-en-gout.fr
MAIRIE
Place de l’Eglise
18390 Nohant-en-Goût
Tél.: 02 48 67 43 01
E-mail : mairie.nohantengout@orange.fr

HORAIRES

Lundi de 8h30 à 12h00
Mardi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Mercredi de 14h00 à 17h30
Vendredi de 14h00 à 18h00


http://www.nohant-en-gout.fr

Nohant-en-Goût d’une superficie de 2 479 hectares, compte 587 habitants qui bénéficient d’un cadre rural agréable.

PARTAGER

Nohant-en-Goût

Les Clubs de Gym, de Pétanque, de VTT, permettent aux petits comme aux grands de passer de bons moments sportifs ; Le Réveil et l’atelier peinture pour la détente. D’autres associations encore, apportent leurs soutiens à notre école ou proposent des activités variées pour tous.


EHPAD

L’EHPAD Armand Cardeux abrite 100 séniors très entourés aussi bien par le personnel que par l’association qui organise des manifestions, celle-ci aidée par les jeunes de l’EPIDE, la Communauté de Communes de La Septaine intervient également.


Ecoles

La rentrée scolaire 2017-2018 a vu la fermeture d’une classe.

Mais un peu d’historique sur notre école va raviver les mémoires.

 

Les écoles de Nohant-en-Goût d’après un texte de Georges Dumas Maire de 1965 à 1983.

 

« Le 12 mai 1880, le maire, Monsieur Corneau, « considérant que les enfants de la communes sont obligés de se rendre à l’école de Moulins-sur-Yèvre et de parcourir ainsi une distance d’environ cinq kilomètres ; considérant que, par cause de fatigue, de la perte de temps et autres difficultés qui en résultent, bien des parents se voient obligés de laisser leurs enfants sans instruction ; considérant que la commune de Nohant n’a pas de salle de mairie décide que la somme de 6 100 Francs destinée à l’achat de la rente de l’Etat sera employée à la construction d’une maison d’école avec salle de mairie »

Il faut signaler que, depuis 10 ans, le Préfet a demandé par trois fois à la municipalité de faire construire une école et que celle-ci a toujours refusé. Les devis s’élève à 22 000 Francs et il ne manque à la commune que 3 140 Francs, somme qui pourrait être couverte par un emprunt à la Caisse des Ecoles.

En février le conseil municipal engage la commune à garantir un emprunt engagé par l’hospice pour la construction d’une école de filles qui sera tenue par des religieuses. Pour les garçons une école existe déjà en 1884 puisque les dépenses prévues comprennent « école spéciale des garçons… location de la maison d’école : 200 Francs » location qui est faite auprès du Sieur Lanoue.

Les travaux de l’école débutent certainement en 1886. En août, le maire propose une entente avec l’hospice pour lui acheter la mitoyenneté du mur du pignon de la Grange du Domaine du Parc pour y adosser un préau.

En 1905, avec la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, la commission administrative de l’hospice demande que l’école de filles ne soit plus gérée par les religieuses. Elle écrit dans ce sens au Préfet, en ajoutant « qu’il veuille bien s’entendre avec l’inspecteur d’académie pour envoyer une institutrice laïque, qui aurait sa mère qui pourrait prendre la direction de l’hospice » L’école de filles devient donc communale. L’hospice loue à la commune son bâtiment et ses annexes moyennant 100 Francs par an.

En 1959, le conseil municipal décide de construire une nouvelle classe, avec réfection de la classe existante, ainsi que la réfection et l’agrandissement de la cour. En attendant la fin des travaux, la commune loue pour 100 Francs par an une salle de l’hospice. »

En 1999 la Communauté de Communes de La Septaine voit le jour et prend les écoles dans son champ de compétences. Dès 2000, la rénovation des salles de classe est effectuée pour une somme de 132 978,77 € HT. En 2004, la cour de l’école est rénovée pour une somme de 6 835,17 € HT. 2005 voit la création de la salle de motricité et remplacement du chauffe-eau pour un total de 92 795,21 € HT. En 2012, le changement des menuiseries intervient pour un montant de 4 008,74 € HT. Enfin, en 2015, c’est la création de la fosse toutes eaux qui se substitue à l’ancienne celle-ci n’étant plus aux normes, pour un coût de 12 080,00 € HT.

 


Nohant-en-Goût, il y fait bon vivre.

Nohant-en-Goût possède un site internet  www.nohantengout.fr et une parution annuelle d’un journal pour tenir informés tous nos concitoyens de la vie de notre commune.

Oui, Nohant-en-Goût est un village où il fait bon vivre.